Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 13:54
Hier, mon attention a été attirée par une maison qui dénotait de ses voisines, rue Littré, à Bourges. Sans me lancer dans une étude des maisons à pans de bois berruyères (d'autres l'ont certainement fait avant moi...), je veux juste présenter les sculptures que j'ai remarquées sur sa façade.


La maison en question est aujourd'hui occupée par une auto-école. Ses voisines sont peut-être bâties sur le même principe, mais alors leurs façades ont été profondément transformées.

Au moins, la nôtre n'a pas été défigurée.







Ici, à droite un ange...

Il est étonnant que le bois de ces sculptures ait traversé cinq siècles sans plus de dommages.











On dirait un Christ, un roi ou un évêque, tenant en sa main gauche une sphère.

Est-ce un globe terrestre, où la Terre était-elle encore plate à cette époque?








Cette fois, c'est bien un moine, qui se tient le ventre des deux mains. Les moines avaient la réputation de bien vivre à cette époque, qui était celle de Rabelais, mais était-ce bien vrai?









Ici, un chevalier, à qui il manque un bras, un pied, et la tête de son cheval.

Les maisons à pans de bois de Bourges ont été construites après le grand incendie de 1487, et jusque vers 1550.










Ces personnages, bien conservés, semblent courir, ou danser...

On voit bien ici la structure à montants entrecroisés, les vides étant vraisemblablement remplis avec des briques.











Un personnage sans tête (perdue, ou coupée?), devant une tour très bien représentée et conservée.


Suite à l'incendie de 1487, des règles plus strictes régirent la construction, afin d'éviter que les incendies ne se propagent aussi vite.








Sur la gauche est nettement visible un lutrin, portant vraisemblablement un livre religieux.

Le personnage est-il une religieuse?

Il est dommage que ces très belles sculptures ne fassent pas l'objet de plus d'attention, et ne soient pas mieux mises en valeur.




De nombreuses villes françaises possèdent encore des maisons à pans de bois, dont Bourges et Aubigny, et cette architecture est très présente dans d'autres régions comme la Normandie ou l'Aube, sans oublier la Sologne.

Ces maisons possédaient une structure, dont les interstices sont remplis de torchis, de briques, ou d'un mélange de pierres et de mortier, coffré par des planches ou du lattis.












Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

daubrege jean-marie 19/08/2012 17:16


Hello, Sirius!


Le globe que porte ce personnage est un orbe. Surmonté d'une croix, il symbolise l'universalité du christ-roi.


C'est par ce genre de symbole que l'Eglise naissante a provoqué la confusion des genres, entre le terrestre et le spirituel, l'orbe étant à l'origine le symbole de l'empereur romain, terrestre
s'il en faut.


Plus tard, un orbe fleurdelysé sera un des attributs de la maison de France.


Cordialement,    JMfret

sirius 20/08/2012 08:16



Merci pour cette info! Un blog, ça serat aussi à ça! La Chrétienté s'est beaucoup inspirée du Paganisme; par exemple, des saints ont remplacé des divinités païennes dans certaines traditions, ou
sur des sites de culte comme les sources!



Denis+FARGEOT 06/06/2009 18:42

Je me pose quand même la question suivante :Si le bois a séché longtemps, il doit être très dur. Alors, comment parvient-on à sculpter des détails aussi fins dans un matériau qui a acquis ces propriétés ?J'avance une autre hypothèse : les poutres étant sciées dès l'abattage, elles ont également pu être ornées lorsque le bois était tendre. Par contre, Leur mise en place a pu avoir lieu ultérieurement.Toutefois, sur le site de Guédelon, les charpentiers affirment que le bois de charpente était mis en oeuvre dès l'abattage.

sirius 08/06/2009 12:44


N'étant ni menuisier, ni ébéniste, je ne puis donner de réponse fiable à ces questions, tout au plus mon humble avis.

Les charpentiers de Guédelon sont apparemment les seuls à affirmer que le bois était mis en oeuvre dès son abattage. La force de torsion exercée par  le séchage des grosses poutres est telle
qu'elle provoquerait des désordres dans la maçonnerie et dans la charpente, m'ont dit les professionnels du bois qui ont visité le site.

En ce qui concerne la sculpture, la dureté du bois n'est pas un problème; il suffit d'avoir de bons outils. Le mieux pour le vérifier, est d'essayer de sculpter un bout de chevron fraîchement
acheté! Bon courage...


Gwen 05/06/2009 09:00

Elles sont magnifiques, et quand on pense que le bois n'était pas traité, quelle conservation !

sirius 05/06/2009 14:08


Oui, c'est vrai, et je n'y avais pas pensé.

Je pense que la raison est que l'ossature de ces maisons est en chêne qui a séché plusieurs années, ce qui le rend résistant aux parasites. Les grosses poutres séchaient parfois jusquà 20 ans!

Le bois de résineux que l'on utilise aujourd'hui est séché "à la va-vite" artificiellement en étuve, et gorgé de produits chimiques. Lorsque ces derniers sont lessivés, c'est-à-dire retournés
polluer l'environnement, le bois devient la proie des insectes, champignons et autres moisissures.


christian 01/06/2009 09:00

Merci pour ton passage sur mon blog et de l'information que tu m'as donnée . Sinon j'ai trouvée cette article très bien documentés et de photos .

sirius 01/06/2009 13:41


Il en est de même pour tes articles, même s'ils concernent une région que je ne connais que très peu... Bon blog, bien documenté et bien écrit!

Paul


Pat+en+Pays+d'Halatte 30/05/2009 17:48

Dommage, il en existe de moins en moins des maisons à pans de bois. Ces sculptures sont magnifiques.Bon week-end

sirius 31/05/2009 07:04


Ce ne sont pas toutes les maisons à pans de bois qui ont des sculptures. cela devait dépendre des souhaits et des moyens du client, et peut-être aussi de la fantaisie des charpentiers.

Celles-ci ont tout particulièrement retenu mon attention par leur état de conservation


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche