Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 09:19
Finalement, il se pourrait que nous ayons été alarmistes en prêtant à Nicolas Sarkozy l'intention de "reprendre en main"  Radio-France et, tout particulièrement France-Inter.



Jean-Paul Cluzel, dont le mandat arrive à expiration, a été remplacé par Jean-Luc Hees, qui n'est en fait autre que... son prédécesseur à la tête de Radio-France





Jean-Paul Cluzel








Jean-Luc Hees, bien connu des auditeurs de France-Inter, où il a officié pendant des années.











Nous avons donc, et heureusement, échappé à Frédéric Lefebvre, que certaines rumeurs désignaient comme favori.












Avec lui, France-Inter serait devenue un instrument de propagande au service du Tsar Nicolas, bien secondé par un de ses plus fidèles lieutenants (ou plutôt larbins...), comme l'est déjà Le Figaro...

A ce sujet, j'ai regardé sur France2 un débat (samedi ou dimanche à 13h30), où étaient opposés trois journalistes: une dame de Charlie-Hebdo (qu'elle me le pardonne, mais j'ai oublié son nom...) très objective, courtoise et attentive à ne pas couper la parole aux autres; Claude Askolovitch, du JDD et officiant sur Europe1, visiblement très professionnel et parfaitement documenté; enfin Yves Thréard, du Figaro, qui s'est comporté comme un simple larbin de Sarkozy!
E-di-fiant!





Pour finir, une petite surprise, avec la nomination à la tête de France-inter de Philippe Val, qui quitte à cette occasion ses fonctions à Charlie-Hebdo!

Donc, France-Inter restera "ma" radio!





Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Gwen 15/05/2009 09:27

Moi aussi ! Surtout si Stéphane Guillon continue d'être supplanté en humour par les politiques, mais Coluche ne disait-il pas déjà : 'J'arrêterai de faire de la politique quand les politiques arrêteront de nous faire rire" ?

sirius 15/05/2009 21:47


Moi, les politiques me feraient plutôt pleurer tant ils sont peu porteurs d'espoir. Jamais l'avenir politique d'un Président aura été si serein...

Stéphane Guillon A ETE bon; maintenant, il se repaît d'humour facile. Où êtes-vous, Pierre Desproges, Luis Rego et Claude Villers ?

Attention cependant de ne pas confondre le Président du défunt Tribunal des Flagrants Délires (une époque que vous n'avez pas connue...) avec Philippe de Villiers, bien que ce dernier soit plutôt
comique, si on sait le prendre au second degré...

Je me console avec Stéphane Bern, dont j'apprécie beaucoup le sens de l'autodérision.


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche