Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 19:46

En octobre et novembre 2001, ont été exhumés les restes d’un bâtiment, en plein champ sur la commune de Veaugues, non loin de l’ancienne voie romaine dite « chemin de Jacques Cœur ».


Vue d'ensemble du site

 

A cet emplacement, on savait qu’un bâtiment avait existé puisque, chaque année lors des labours, les tracteurs remontaient des pierres. Ont été dégagées les fondations d'un bâtiment rectangulaire de 9,20 m sur 5,60 m, orienté SW-NE, parallèlement à l'ancienne voie romaine (chemin Jacques-Coeur), à 130 mètres de cette dernière. Contre sa face E-NE, se voient les bases d’un ajout semi-circulaire. Il ne s’agit pas d’un four à pain car, dans le cas contraire, on verrait la base d’un massif de maçonnerie te non d’un mur.


Vue de l'"abside". Alors que les murs du bâtiment principal sont épais de 50 cms, ceux de l'abside n'ont que 30 cm. Les deux structures ne sont pas imbriquées, ce qui laisse à penser que l'abside a pu être rajoutée postérieurement.





 

A part les fondations des murs, n’a été trouvée qu’une pierre taillée sur trois faces pouvant avoir appartenu à l’encadrement d’une porte ou fenêtre. Dans les déblais, des tessons de petites tuiles de pays et quelques fragments de poteries. Un sol carrelé ou dallé a pu exister, mais ses matériaux ont alors été récupérés, car le sous-sol naturel se rencontre à environ 0,40 m de profondeur, sans horizon intermédiaire avec la terre végétale le surmontant. La porte d’entrée devait logiquement se trouver à l’opposé de l’abside, au SW.



 



PLAN DES FONDATIONS RETROUVEES










Le cadastre de 1823 ne montre pas de construction à cet endroit, ce qui laisse supposer que le bâtiment était déjà détruit à cette époque. Aucun élément ne permet de dater la maçonnerie, et aucun mobilier intéressant (tessons, tuiles, objets cultuels,etc…) n’a été retrouvé.



 

Etait-ce vraiment un édifice religieux ? Et quelle était sa vocation véritable, chapelle votive près d’un grand axe de circulation ou chapelle rattachée à un domaine ou un lieu-dit disparu ? Aucun texte connu ne mentionne quoi que ce soit à cet endroit..

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius - dans villages
commenter cet article

commentaires

denis FARGEOT 24/03/2009 17:07

Il a pu y avoir tout pès des bâtiments en matériaux périssables, complètement disparus aujourd'hui et qui formaient une petite "agglomération".

sirius 25/03/2009 08:32


Je ne sais pas. Il paraît qu'il y avait souvent des lieux de culte isolés en pleine campagne, le long des routes ou au franchissement d'une rivière.

Il y avait une chapelle Saint-Roch entre les Aix d'Angillon et Saint-Céols (carte de Cassini).

Dans mon article sur le Pont e Bury (Brécy), je mentionne l'existence, toujours selon la carte de Cassini, d'une chapelle St-Firmin là où la Route des Postes Bourges-La Charité franchit le ruisseau
de Tripande.


Gwen 17/02/2009 21:10

Mais non voyons, il est évident qu'il s'agit d'une piscine Desjoyaux...Bon, ok...Qui fait les fouilles, pas l'agriculteur à ses heures perdues, quand même ?

sirius 18/02/2009 14:09


Tu as raison! Après les toilettes sèches des puristes écolos, voici la piscine sèche!


Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche