Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 10:10

C’est le week-end dernier que la grand-messe annuelle du moteur à combustion a repris, après deux ans d’interruption. Nous sommes donc en ce dimanche, sous un soleil de plomb, sur le site de l’aérodrome de Melun, où les passionnés peuvent découvrir toutes sortes de véhicules à roues, telle cette Bugatti des années 1920…

 

 

Ettore Bugatti était spécialisé dans les voitures prestigieuses ou les sportives aux performances avant-gardistes. Comble de l’ironie, la marque est aujourd’hui propriété de Volkswagen (les fameuses « voitures du peuple »)…

 

2017 est le 70ème anniversaire du Citroën Type H, le fameux « Tube », et de nombreux modèles sont exposés. Il sera produit jusqu’en 1982 après n’avoir bénéficié que de quelques timides évolutions…

 

Véhicule très intéressant que cette camionnette électrique Sovel des années 1950. Si le véhicule électrique nous est souvent présenté comme l’avenir de l’automobile, on a tendance à oublier que la première voiture à franchir le cap des 100 km/h fut… électrique ! Dans les années 1950-60, nombreuses étaient les bennes de ramassage des ordures Sovel, qui glissaient sans bruit dans les rues endormies de Paris au petit matin…

 

Comme chaque année, la police parisienne était présente à la Locomotion en Fête, avec une sélection de véhicules « pie » et un authentique « panier à salade »…

 

Ils avaient aussi amené une voiture complètement oubliée de tous, bien que relativement récente, la Renault 14. La fameuse « poire » de la publicité, qui avait tendance à être dévorée par la rouille bien avant que son propriétaire ait fini de la croquer…

 

Passons au lourd avec ce Berliet de 1961, du même modèle que celui conduit par Belmondo dans 100.000 Dollars au soleil, et que son propriétaire avait repeint aux couleurs de la Saharienne de Transports

 

Un destrier incontournable de nos routes de la charnière des années 60-70 que ce beau Berliet à cabine « Relaxe ». Nous le retrouverons sur notre chemin de retour, roulant pied au plancher sur la RN 7 dans la forêt de Fontainebleau. Son propriétaire l'avait amené par la route depuis le Vaucluse, comme à son heure de gloire…

 

Comme on le fait avec tout octogénaire épuisé par le travail, j’imagine que les responsables des lieux auront pardonné cet ancêtre (un Willème de 1935) pour s’être laissé aller à de petites fuites…

 

Son poste de pilotage découragerait aujourd’hui plus d’un candidat au métier de routier. Au démarrage, voici ce que ça donne…

 

Un petit clin d’œil (et un grand bonjour s’il lit et article) à Terry, un sympathique Anglais venu de Dover (nous disons Douvres…) avec son superbe Scammel doté, s’il vous plaît, d’un moteur Rolls-Royce ! Il appartenait (le camion, pas Terry) auparavant à l’armée de Sa Majesté Elizabeth II d’Angleterre…

 

Un vrai classique américain que ce Mack de 1951, avec son capot aussi interminable que sa cabine est minuscule. Sacrée gueule, mais pour l’espace de vie, mieux vaut passer son chemin…

 

Ce craquant petit autocar Citroën de 1947 participe souvent à des tournages de films. A l’époque, pas de soutes, et le chauffeur, souvent en blouse et cravate, devait monter les bagages sur la galerie !

 

Seulement une quinzaine de motos cette année, et j’ai sélectionné cette MZ fabriquée en RDA, une vraie machine populaire fiable et bon marché faute d’être performante et attrayante. Un peu une Trabant sur deux roues…

 

Le monde de la terre n’avait pas été oublié, avec de nombreux tracteurs dont cet imposant Massey-Ferguson américain au moteur à 8 cylindres en V, jamais commercialisé en France. Nous le voyons ici lors de la grande parade qui fait défiler tous les véhicules en état de rouler…

 

C’est en revenant sur le parking que nous découvrons cette splendide Américaine, dont j’ai hélas oublié la marque. Il y a fort à parier pour que son appétit n’ait rien à envier à celui des grands routiers présentés plus haut !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Pascal 24/07/2017 21:50

Il me semble que la voiture de la dernière photo est une Cadillac, on aperçoit l'insigne sur l'avant et l'écusson semble être de 1985, il s'agit "probablement" d'une Fleetwood, mais ma culture en voitures américaines est un peu limitée.

sirius 25/07/2017 08:21

Merci Pascal! Je viens de parcourir toutes les photos de Cadillac Fleetwood sur mon moteur de recherche bien connu (...), et ça correspond. Par contre, il est très difficile de s'y retrouver, car il y a eu de nombreuses variantes de détail: calandre, arrondi de pare-chocs, vitre de custode, etc... Sans compter qu'elle était disponible en berline ou coupé (2 portes)! Côté date, je dirais 1980-85, et le V8 de près de 5 litres de cylindrée ne développait que 200 ch, une puissance au litre plutôt ridicule aujourd'hui (et même à l'époque!). Curieusement, elle pèse au plus 1800 kg.

Pascal 24/07/2017 21:39

Après avoir agrandie la photo, il me semble que l'Américaine pourrait bien être une Cadillac, on aperçoit les branches de lauriers entourant l'insigne sur le devant. Je pense quelle doit dater des années 70/80, probablement une Fleetwood,

Pascal 17/06/2017 22:54

De biens belles machines. Le Type H est un véhicule que j'ai cotoyé dans mon enfance, mon père était commerçant boucher et faisait ses tournées avec un tube aménagé en camion magasin. En tout il en à eut trois dont un en bétaillère . Le dernier est parti pour faire la place à un C-35 qu'il à conservé jusqu'à la retraite. Vers la fin le C-35 était bien fatigué et le train arrière ne fonctionnait plus, c'est des gitans qui l'ont racheté 50euro et emmené par un camion plateau.

sirius 18/06/2017 08:00

Le C 35 avait, comme la R 14, la mauvaise habitude de rouiller. Sinon, c'était une camionnette très pratique avec un seuil de chargement très bas et un volume intéressant; comme le "H", dont il avait pris la succession. Seul bémol: la position de conduite très désagréable, avec les genoux sous les oreilles pour les grands.

lemenuisiart 17/06/2017 21:07

C'était le bon temps, des voitures avec du caractère.

sirius 18/06/2017 07:57

Tout-à-fait d'accord, mais c'était aussi l'époque où les voitures, chères, n'étaient pas accessibles à tous. Dans les années 1950, il fallait attendre des mois, voire des années, pour recevoir sa Renault CV; de plus, il fallait économiser, car on n'achetait pas à crédit!

anatolem 17/06/2017 18:59

Je ne me rappelais plus que cela existé la MZ, il me semble que c'était du matériel costaud.
Pour le Willème je pense que tu as raison et certainement "toi" le premier :D il n'y avait pas de compteur la dedans ?
Merci pour cette collection de Tube, c'était quand même une autre époque.
A pluche.

sirius 17/06/2017 20:02

Je pense que les MZ étaient surtout populaires en ville; il y en avait relativement beaucoup en région parisienne. Elles étaient poussives et fumaient beaucoup car elles tournaient au mélange; de grosses mobylettes faites pour aller au boulot sans tomber en panne!

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche