Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 09:08
Veaugues: les moulins d'Epignol

Au Nord-ouest de Veaugues (altitude 210 m), le relief s’élève rapidement pour atteindre 344 m au sommet de la « Montagne Noire », comme on l’appelle localement. Pas de raréfaction de l’oxygène là-haut, mais de bonnes congères lors des Hivers neigeux. Le bord de ce coteau est entaillé de plusieurs petits vallons délimitant des crêtes très exposées au vent. Il était donc normal que les anciens y aient installé des moulins à vent.

Veaugues: les moulins d'Epignol

Sur le Cadastre Napoléonien (1823), une de ces crêtes, ou plutôt un mini-plateau est appelé « le Moulin à Vent », entre la Brosse d’Epignol et Epignol d’en Bas. L’endroit a donc de toute évidence été occupé par un moulin, mais aucun des textes que j’ai trouvés ne s’y rapporte.

Veaugues: les moulins d'Epignol

Beaucoup plus intéressante est cette reconnaissance fiscale du 15 Juin 1519 (AD 18 E 403 ; rec. 385) qui précise que : « Jean Societ, notaire, demeurant à Veaulgues. […] Item pour ung a..ye et franchise de bastir ung molin estant assis en une pièce de terre appartenant audit Societ, assise au terrouer de Blanchet, terre et justice dudit Montigny, contenant douze Boisselées de terre ou environ, qui jouxte d’une part la terre d’Anthoine Societ son frère, d’autre part un chemin par lequel on va de Villedonnay à Espineol, d’autre au chemin tendant de Sancerre à Bourges, et d’autre bout la terre dudit Anthoine Societ ».

Veaugues: les moulins d'Epignol

Ce texte nous donne la situation exacte d’un moulin à vent, que voici replacé sur la carte IGN. En gros pointillés, l’ancien tracé de la route Bourges-Sancerre ; en petits pointillés, le chemin de Villedonné à Epignol cité dans le texte de 1519. Le Moulin des Societ est indiqué par le cercle rouge. Il semble d’ailleurs que cet acte ne concerne qu’une autorisation de bâtir ce moulin ; le permis de construire de l’époque, en quelque sorte.

Veaugues: les moulins d'Epignol

Cette photo prise du « Carrefour de l’Arable » (intersection des D 49 et D 955) nous montre où était le Moulin des Societ dans le paysage. A droite la D 955 vue en direction de Bourges. Notons au passage que les Societ étaient une famille bourgeoise alors bien implantée à Veaugues et dans les environs ; il ne me semble pas qu’ils y soient encore présents.

Veaugues: les moulins d'Epignol

Ce moulin semble avoir plusieurs fois rapidement changé de mains. Dès le 27 Juillet 1528 (E 539), il est vendu par Mathurin Maugars, meunier à Etréchy, à Guillaume et Etiennette Lacombe, d’Etréchy. La propriété consiste alors en « un moulin à vent à moudre bled, une maison et une pièce de terre contenant 12 Boisselées ». Une Boisselée vaut environ 1100 m². Le moulin est redevable au Seigneur de Montigny d’une taxe annuelle de 12 Boisseaux de froment (blé), payable le jour de la Saint-Martin.

Le 24 Octobre 1529 (E 539), on trouve : « Vente faite par Lacombe fils de feu Guillaume Lacombe, demeurant à Etréchy, à Etienne Duchasteau cardeur demeurant au bourg de Neuvy, d’un moulin à vent avec une maison étant près l’un de l’autre, paroisse de Veaugues en-dessous du village de Pignolles ; le tout bâti sur une pièce de terre de 12 Boisselées nommée le Lieu Blanchet. Ce bien jouxte la terre d’Antoine Societ et le chemin de Bourges à Sancerre. Prix 32 Livres Tournois plus une rente annuelle et perpétuelle de 12 boisseaux de froment mesure des Aix payable au Seigneur de Montigny chaque jour de la Saint-Martin d’Hiver. »

Dès le 17ème siècle, les actes ne mentionnent plus qu’une pièce de terre « où il y eut autrefois un moulin à vent appelé le Moulin des Societs ». Inutile d’arpenter le terrain à la recherche de quelconques vestiges, car rien ne subsiste ni du moulin, ni de la maison du meunier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

anatolem 01/10/2016 19:36

On peut penser que le moulin était situé à l'emplacement de ce petit bosquet. Mais y retrouver quelques vestiges semble bien inutile.
A pluche.

sirius 02/10/2016 08:21

C'est une quasi-certitude. Une fouille ne révélerait probablement que quelques pierres, mais pourrait peut-êtrre nous indiquer si ce moulin était en maçonnerie ou en bois.

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche