Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 09:28
Veaugues: le Moulin d'en Bas

Nous l’avons vu plus tôt, Veaugues possédait au moins dès 1483 deux moulins appartenant au Seigneur. A 500 mètres à peine en aval du Moulin d’en Haut, nous trouvons… le Moulin d’en Bas.

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Son bâtiment, à droite sur la photo, est peut-être le plus ancien du bourg de Veaugues. A gauche, l’emplacement de la vanne de décharge, provisoirement retirée par la municipalité.

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Sur le cadastre napoléonien de 1823, il porte le n° 353. On voit parfaitement la vanne du canal de décharge, qui permet de dériver l’eau en cas de repos du moulin. A cette époque, le chemin de Veaugues à Sancerre passait au ras de la façade du moulin. Le bief est sur la gauche (amont).

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Même endroit que la précédente photo, mais en Décembre 2012, en période de fortes pluies. L’ancien chemin de Sancerre passait sur l’arche visible à droite, alors qu’il est à présent derrière le parapet, tout à gauche. Ici, la pelle est à moitié levée.

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Le bief du moulin lors de la crue de Décembre 2012. Un vieil ami, aujourd’hui disparu, me racontait que, dans les années 1935-40, le débit de la rivière était plus conséquent qu’aujourd’hui et que les crues envahissaient le bas du bourg. Il y avait à cette époque des truites dans la Planche-Godard…

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Le bief en période de basses eaux. Il est déjà arrivé que le ruisseau de tarisse complètement, ne laissant qu’une étendue de boue séchée et craquelée. On peut se demander combien de jours par an pouvaient travailler les deux moulins à eau de Veaugues. Si aujourd’hui, l’électricité assure l’indépendance des moulins face aux caprices des cours d’eau, il n’en était pas de même autrefois, et les machines étaient alors mises au chômage, parfois des mois durant.

Veaugues: le Moulin d'en Bas

Cette matrice cadastrale napoléonienne nous apprend que le Moulin d’en bas était alors propriété de Jacques Vattan, meunier à Veaugues (articles 352, 353, 354 et 356). Nous verrons plus loin qu’il était également propriétaire d’un moulin à vent, assurant ainsi la mouture par période de basses eaux (à condition qu’il y ait du vent…).

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

lemenuisiart 26/07/2016 17:53

J'ai failli me faire avoir en lisant Montauban, mais c'est bien dans ta région. Très belle suite

sirius 26/07/2016 18:11

Oui, ce nom de Montauban donné à une "banlieue" de Veaugues a de quoi surprendre, et je n'en connais pas l'origine!

anatolem 25/07/2016 20:40

Que reste-t-il du moulin à vent dont tu parles ?
Par ici il reste encore quelques ruines parfois bien cachés dans la brousse.
A pluche.

sirius 26/07/2016 07:53

Ne sois pas trop impatient, Anatole! Plusieurs articles suivront, passant en revue tous les moulins ayant existé à Veaugues. Ici, pas de brousse (et donc pas de grands fauves, à part moi), mais principalement du taillis; il y a effectivement quelque part dans un bois les restes informes d'un moulin que je présenterai bientôt...

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche