Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 12:10
L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Tout ayant une fin, j’ai dû me résoudre à changer mes pneus arrière au bout de 108.019 kms. Pendant que les hommes de l’art s’affairent, je pars profiter de cette belle journée de Printemps qui m’amène devant l’écluse de Boisrond, à Bannay. Elle tire son nom du domaine de Boisrond, dont on devine le porche à l'extrême-gauche de la photo, qui fut longtemps la propriété des Gevry, puis des Foucault.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

La maison éclusière d’origine, construite avec le canal en 1838. Comme les maisonnettes de garde-barrières des chemins de fer, elle abritait l’éclusier et sa famille.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Une plaque émaillée indique la distance avec les écluses suivantes, Thauvenay (écluse du Guénetin) en amont, et Le Peseau en aval ; eh oui, les canaux ont une pente ! Si St-Thibault est indiqué, c'est parce que l'on y rencontre le Canal de Jonction qui permettait de passer du Canal Latéral à la Loire; son accès est libre, mais une écluse le ferme, côté Loire.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Le sas de l’écluse, vu en direction du Sud. La maison éclusière est aujourd’hui remplacée par un bâtiment en bois qu’on devine à l’extrême-gauche.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Les portes aval du sas. Le niveau de l’eau indique que le dernier bateau est sorti vers l’aval.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Les voici de plus près. Afin d’obtenir la meilleure étanchéité possible, elles forment un angle lorsqu’elles sont fermées ; ainsi, la poussée de l’eau lorsque le sas est plein tend à les maintenir fermées.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

Ici, la manœuvre se fait à la manivelle, et par les utilisateurs eux-mêmes. Seuls les plaisanciers l’empruntent aujourd’hui.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

L’ouvrage vu depuis le Nord, en venant de Cosne.

L'écluse de Boisrond, à Bannay.

En se tournant de l’autre côté, on aperçoit le pont de l’ancienne ligne SNCF, fermée à tout trafic en 1999. A l’origine, la route Cosne-Bourges (alors Nationale 455) passait tout au bord du canal, à gauche ; vers 1980, un nouveau pont en béton (à gauche sur la photo) fut aménagé sous la voie pour rectifier le tracé de la route. Sur la droite du canal, le chemin de halage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Stan 22/04/2016 06:35

Une belle écluse et aussi une belle plaque indication de cette écluse (type de cocher) Merci Paul!
j'ai de nouveau abonné à ton blog ...mais avec le moien j'ai beaucoup de mal c=donc j'ai abandonné.

Amicalement. Stan

sirius 22/04/2016 08:12

Merci de ta visite! Je crois que nombre de ces plaques subsistent encore, tout comme les plaques émaillées Michelin, lorsqu'elles sont fixées aux murs.

anatolem 20/04/2016 21:13

Mon fiston a fait l'éclusier durant un été à l'écluse de la Prée sur la commune d'Herry, il a bien aimé.
A pluche.

sirius 21/04/2016 08:10

Je ne savais pas que VNF embauchait des "extras" l'Eté. En tous cas, ce doit effectivement être sympa, à condition de ne pas avoir de tendinites!

lemenuisiart 19/04/2016 19:41

C'est bien mais j'ai l'impression que c'est étroit

sirius 19/04/2016 19:47

Ce n'est pas qu'une impression! Tu trouveras ici les dimension du "Gabarit Freycinet" du Canal Latéral à la Loire:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gabarit_Freycinet
Chez nous, la boue accumulée au fond du canal réduit la profondeur à 1,80m environ.

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche