Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 10:36
Bourges au temps de François Ier

Jusqu’à la fin Janvier, les Archives Départementales du Cher (rue Heurtault de Lamerville) proposent une magnifique exposition sur le thème de « Bourges au temps de François Ier ».

Bourges au temps de François Ier

L’aquarelliste Jean Chen a restitué "à vol d'oiseau" plusieurs quartiers de Bourges, avec une exactitude et un réalisme remarquables. Divers plans d’archives complètent l’exposition.

Bourges au temps de François Ier

Commençons par une évocation de Bourges aux temps gallo-romains : Avaricum. Au premier plan, les arènes. Au milieu, le Forum qui occupe à peu près l’emplacement de l’actuel Enclos des Jacobins.

Bourges au temps de François Ier

Nous voyons ici le Palais Jacques-Cœur (face Ouest) et, tout en bas à gauche, les arènes gallo-romaines, encore visibles il y a 500 ans.

Bourges au temps de François Ier

Ici, la Cathédrale, avec le porche Nord. De l’autre côté, on découvre l’Archevêché, constitué d’une juxtaposition de bâtiments hétéroclites d’époques différentes. A cheval sur les actuels Jardins de l’Archevêché et Place Etienne Dolet, ils seront démolis vers 1680 et seuls en subsistent des parties souterraines inaccessibles au public.

Bourges au temps de François Ier

La Cathédrale vue depuis le Sud-Est avec, au premier plan, la Grosse Tour ; elle fut construite par Philippe-Auguste vers 1200 pour fortifier l’entrée depuis la Route de Lyon. Son emplacement est aujourd’hui matérialisé au sol par des cercles de pavés de granit. Au milieu de l’actuelle Place Etienne Dolet, on remarque (en couleurs atténuées) le bâtiment de l’Officialité, qui était en quelque sorte un tribunal religieux et fut démoli en 1822. Heureusement, et n'en déplaise à certains, l’hérésie n’a plus cours officiellement chez nous…

Bourges au temps de François Ier

La façade de la Cathédrale et la Grosse Tour. Sur la gauche, la Grange Dîmière, toujours debout aujourd’hui. Pour tout savoir sur le patrimoine bâti de Bourges, je vous recommande l’excellente Encyclopédie en ligne de Roland Narboux.

Bourges au temps de François Ier

La Porte Saint-Privé, qui était située à peu près là où l’actuelle Rue Edouard-Vaillant enjambe l’Yévrette, aussi appelée Voiselle. Elle verrouillait la route de Sancerre, la Via Gortona des gallo-romains. Cette exposition est ouverte (accès gratuit) en semaine de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le week-end de 14h à 18h ; les photographies sont autorisées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

lemenuisiart 23/12/2015 20:04

C'est fabuleux une très belle découverte

sirius 24/12/2015 08:32

Je n'ai pas tout visité; juste pris le temps de faire quelques photos. J'y retournerai en Janvier, pour voirtout ça de plus près. Le gars a vraiment fait un boulot fabuleux!

anatolem 22/12/2015 21:18

C'est vrai qu'on voit dans certain endroits de Bourges quelques vestiges du passé et il existe encore quelques coupe-gorge qu'il vaut mieux éviter durant la nuit.
A pluche.

sirius 23/12/2015 08:21

C'est ton employeur qui t'oblige à te balader dans les coupe-gorges berruyers la nuit? Que ne faut-il pas faire pour gagner sa croûte quand on est fonctionnaire!

Pascal 21/12/2015 21:42

Intéressante rétrospective, on voit bien l'expansion de la ville au fil des siècles.

sirius 22/12/2015 08:26

Si François Ier, à compter qu'il ait visité bourges de son temps, revenait aujourd'hui, il se frotterait les yeux! J'imagine un peu la tête qu'il ferait en découvrant les horribles "zones commerciales" qui gangrènent la banlieue...

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche