Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 18:28

Au hasard de recherches aux Archives Départementales, je suis tombé sur une description de la Seigneurie de Veaugues en 1679 (ref E 378). Elle fait partie d’un aveu rendu à son suzerain le Comte de Sancerre Louis II de Bourbon-Condé (1621-1686) par Paul de Beauvilliers (1648-1714), Seigneur (entre autres…) des Aix d’Angillon et de Montigny-Vesvre. Le système féodal étant comme les poupées russes, Veaugues était une seigneurie mouvante de Montigny-Vesvre, c’est-à-dire que ses seigneurs étaient les vassaux de ceux de Montigny, et devaient donc leurs rendre divers comptes.

Depuis le début du 16ème siècle au moins, la seigneurie de Veaugues était divisée en deux parts inégales, peut-être suite à une succession. En 1679, un quart en était détenu par François Macé, seigneur des Porteaux. Les trois autres quarts l’étaient en 1702 par François Dubois, de la même famille que ceux qu’on trouve à la même époque comme propriétaires à Tréloup et fermiers à Vauvredon, mais j’ignore de qui il tenait ces biens et droits.

la Seigneurie de Veaugues en 1679...

Situation de la seigneurie de Veaugues

« La terre et Seigneurie de Veaulgues avec la Justice haute moyenne et

basse, laquelle jouxte d’une part à la Terre du seigneur Comté de Sancerre et

à la terre et justice dudit seigneur de Montigny, et à la terre et Justice de

Vauvredon et au grand chemin de Bourges à Sancerre appellé

le gros chemin à prendre à une borne

plantée dans un vallon apellé la Traversaine, et en vue autre

dans un clos de vignes ayant apartenu à Toussaint Societ, et à vu autre

plantée à un carroy au dessus du village de la Brosse tirant à Epignol

apellé la Croix des Barres, et à vue autre dans le chemin de la Brosse aux Bois

de Montigny audessus des usages de Veaugues près le bois des Millets. »

En fait, la seigneurie était bien plus petite que la paroisse de Veaugues, qui était « grignotée » à l’Ouest par la seigneurie de Montigny-Vesvre, au Nord par celles des Porteaux et de Vauvredon, et à l’Est par le comté de Sancerre (dont faisait partie Voisy).

Dans la Seigneurie de Veaugues, il faut faire la différence entre ce qui appartenait en propre au seigneur (ce qui va suivre), et ce qui appartenait à des particuliers, qui devaient s’acquitter à leur seigneur de droits divers.

la Seigneurie de Veaugues en 1679...

Description des biens propres de la Seigneurie de Veaugues en 1679 (J’ai conservé l’orthographe du texte d’origine)

- La maison Seigneuriale de Veaulgues, collombier, grange, bergeries, cour, bassecour, motte environnée de fossés à eaux contenant en tout environ six boisselées, qui jouxte le chemin de l’église de Veaugues à la Brosse. (1 sur le plan ci-dessus)

- Plus un moulin à eaüe dans le Bourg dud[it] Veaulgues avec le pré y attenant jouxte le chemin de Veaulgues à Sancerre. (2)

- Ytem le pré du coulombier contenant un homme et demy de fauche qui jouxte le biedz dud[it] Moulin.

- Ytem une pièce de pré appelée les Grands Prés contenant sept à huit hommées avec le Pré de la Planche contenant trois hommées, le tout jouxtant la rivière dudit Moulin.

- Ytem un autre moulin à eaüe situé au-dessus dud[it] Veaulgues proche la fontaine avec les prés et jardin dud[it] Moulin qui jouxte les prés des Poubeau et clos des hoirs Me Jean Gaillaut. (3)

- Ytem les bois et forest dud[it] Veaulgues (4) contenant environ soixante arpents, les usages dud[it] lieu (5), le Bois de Vaulois (6) contenant environ dix arpents et la Chassaigne (7) contenant cinq arpents, et le Bois de Coustechaude (8) contenant douze arpents ou environ qui jouxte le chemin de Jalloigne au Chassignol Regnault. (4)

- Ytem le bois ou guarenne de Veaulgues appelées de Pesselières contenant quatre arpents.

- Ytem le fief des Bois Garceaux que tient Claude Buchet. (10)

- Ytem touttes les terres labourables que possède le Seigneur de Veaugues en ladite paroisse que Circonvoisinant.

- Ytem les fouages, usages, coustumes, cornages et autres droits à prendre sur les habitants de Veaulgues.

- Ytem le dixme d’Epignol et de Trillou, la moitié du dixme de la Brosse et autres.

la Seigneurie de Veaugues en 1679...

Plan de l’emplacement du logis seigneurial de Veaugues (cadastre de 1823). La maison seigneuriale sera affectée à l’hôpital de Veaugues à partir de 1716, puis reconstruite en 1788. Le colombier fut abattu à une date qui reste à déterminer. Quant au moulin (n°2 du plan), qui a peut-être conservé des parties anciennes, son propriétaire actuel se reconnaîtra aisément…

Les commentaires étant hélas toujours invisibles (merci Over-Blog...), les personnes qui le souhaitent peuvent me contacter en utilisant le lien en bas de page…

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

Pascal 12/05/2015 09:25

C'est tout un art de déchiffrer de vieux documents, l'écriture de l'époque était travaillée et très belle, j'ai pu également le constater sur d'anciennes archives familiales. Faut dire qu'en ce temps là il fallait s'armer de patience, pas d'ordi qui mâche tout le boulot en quelques clics. Je n'arrive toujours pas à lire les coms. A bientôt

sirius 12/05/2015 11:23

Celui-ci est particulièrement lisible, et c'est pour cela que j'y suis arrivé sans peine! Il y en a bien d'autres pour lesquels j'ai renoncé... Tu n'arrives "pas toujours" à lire les coms; tu as de la chance car moi, c'est jamais! Bonne semaine à toi.

anatolem 10/05/2015 13:59

le fief des Bois Garceaux que tient Claude Buchet. (9) on ne le voit pas sur la carte ?
A pluche.

sirius 10/05/2015 14:17

Erreur impardonnable de ma part vu que ce type est mon lointain aïeul! Il s'agit du n°10!

anatolem 10/05/2015 13:55

"Le système féodal étant comme les pouées russes," une petite coquille dans le texte.
A pluche.

sirius 10/05/2015 14:18

Je croyais avoir tout vérifié; honte à moi! Les "pouées de chat" désignent en Berrichon les fruits de la Bardane, qui s'accrochent aux chaussettes.

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche