Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 14:31
Les Plaques Michelin

Si la commune de Jalognes a choisi d’équiper il y a une dizaine d’années l’unique carrefour du village d’un rond-point à l’utilité discutable, au moins a-t-elle eu la brillante idée de conserver les plaques Michelin présentes sur deux angles de ce carrefour.

Les Plaques Michelin

Ces plaques furent apposées durant la décennie qui précéda la Seconde Guerre Mondiale. Celle-ci a été co-financée par le Touring-Club de France.

Les Plaques Michelin

La dénomination des routes de l’époque était différente. Ainsi beaucoup de routes connues aujourd’hui sous le nom de « Départementales » était appelées « Chemins de Grande Communication ». Si le GC 52E est logiquement devenu le D 52E, le GC 10E s’appelle aujourd’hui D 210 ; bizarrerie de l’Administration… Mine de rien, les plaques Michelin, financées avec l’aide du ou de l’Automobile-Club, affichent une santé rayonnante malgré leur 80 ans !

Les Plaques Michelin

Beaucoup de ces plaques furent remplacées durant les années 50 et 60 par des poteaux directionnels, en béton armé émaillé. "V 2" signifie Chemin Vicinal n° 2.

Les Plaques Michelin

A Bué, ce panneau placé à l’amorce d’une descente très raide intime aux véhicules légers une limitation de 30 km/h, et de 20 km/h pour les poids lourds.

Les Plaques Michelin

Ici, c’est marqué dessus, « comme sur le Port-Salut ». A cette époque, de nombreux véhicules (PL compris) avaient des freins à câbles ou à tringles, sans assistance, et dont les réglages étaient des plus délicats…

Les Plaques Michelin

A certains carrefours, des bornes cubiques indiquaient 3 ou 4 directions. Ici, du côté de Subligny…

Les Plaques Michelin

… et sur la place de Veaugues en 1957. Le corps de ces bornes et plaques est réalisé en béton armé, alors que les indications sont portées sur des plaques de lave genre « pierre de Volvic » émaillées à chaud.

Les Plaques Michelin

Celui-ci date probablement des années 1950.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sirius sirius
commenter cet article

commentaires

chris03 18/03/2015 22:57

je viens à mon tour visiter ton blog très intéressant, et je connais virtuellement quelqu'un , à travers un jeu de piste auquel je participe, qui fait collection de photos de ces vieilles plaques Michelin, et je vais lui indiquer le lien avec cet article, si tu me le permets, et peut-être pourras tu l'autoriser à faire une copie de tes photos?...Je m'abonne à ta newletter.

Sirius 19/03/2015 08:17

Merci de ta visite! J'espère que ton ami ne viendra pas nous subtiliser nos belles plaques, mais s'il me contacte, je pourrai lui envoyer des photos originales en haute définition. Mon blog m'a permis, outre mes amis "virtuels" de faire connaissance de deux d'entre eux, dont Christian, à qui je rends visite deux fois pas an. Un sacré bonhomme!

La Ségaline 16/03/2015 18:46

J'adore ces vieilles plaques et ces panneaux bien costauds. Chez nous on n'en voit pratiquement plus aucun, mais chez nos voisins corréziens on en croise encore quelques spécimens, je trouve que ça donne du cachet à la route. Ah ton article donne envie de flâner à 30km/h le coude sur la portière...
Si je te dis que malgré mon ré-abonnement je n'ai reçu aucune notification de ta nouvelle publication, tu ne seras pas surpris j'imagine...

Sirius 16/03/2015 19:14

Tu vois que j'ai fini par me faire, au moins à peu près, à cette nouvelle plateforme. Je ne maîtrise pas encore tout, mais ça viendra peut-être. D'autres habitués de mon blog reçoivent la lettre-info; alors peut-être les cookies des sites subversifs que tu fréquentes ont-ils bloqué le processus en ce qui te concerne?

Ici, si tu flânes à 30 km/h le coude sur la portière, tu te fais allumer. Ou alors, il te faut avoir une immatriculation corse...

anatolem 16/03/2015 17:07

Les bornes cubiques ont pratiquement disparues du paysage.
Un site qui explique l'histoire des plaques de circulation.
http://panneauxenbeton.perso.sfr.fr/panneaux_michelin_histoire.html
A pluche.

Sirius 16/03/2015 19:16

Si tu montes ans le Pays-Fort, tu en trouves encore quelques-unes, comme du côté de Subligny. Probablement l'administration les a-t-elles jugées aussi dangereuses que ces arbres qui avaient la manie de se jeter lâchement sur les automobilistes, surtout lorsque ces derniers avaient abusé de la dive bouteille...

Sirius 16/03/2015 08:40

A l'époque où les premières plaques furent conçues, il y avait peu de voitures, on ne roulait pas vite et avait le temps de lire ces plaques écrites en petits caractères. Aujourd'hui le temps est de l'argent et chaque petit canton voudrait sa gare de TGV (enfin, avec la ligne qui passe si possible chez le voisin...). De plus, comme il faut donner du travail aux fabricants de panneaux, de nouvelles normes sont régulièrement édictées...

jean 16/03/2015 16:04

je trouve ces plaques pleines de charme de même que celles-là qu'on trouve encore dans la région qui représentent des petits écoliers se tenant par la main; bleu marine sur fond jaune.

jean 15/03/2015 16:51

ça fleure bon une époque révolue et me donne un gout de nostalgie.Merci d'apporter attention à ce petit patrimoine.

Sirius 16/03/2015 19:18

Un petit patrimoine qui demande une attention de plus en plus aiguisée pour être découvert! Si on ne fait pas attention, c'est bientôt le TGV qui attirera les curieux...

Présentation

  • : Le blog de sirius
  • Le blog de sirius
  • : Ce qui se passe et se dit à Veaugues et dans sa région. Un peu de tout et même parfois n'importe quoi...
  • Contact

Recherche